La supervision est un espace de soutien, de ressources, d’apprentissage et de résolution pour accompagner des professionnels de l’accompagnement ou des personnes engagées socialement ou pour l’écologie. (Travailleurs sociaux, bénévoles, managers coach, coachs, aidants etc…)

Si l’analyse de pratique est principalement centrée sur l’accompagnement de l’usager, la supervision focalise son regard principalement sur le ou les supervisés et leurs relations.

Objectifs génériques :

Permettre le développement personnel et  professionnel pour :

  • Évoluer, renforcer ses compétences, se professionnaliser.
  • Prendre de la hauteur sur les situations difficiles qu’il rencontre.
  • Apaiser l’anxiété ou l’éco-anxiété.
  • Favoriser l’évolution de l’identité professionnelle.
  • Se ressourcer.

Bénéfices possibles pour les supervisés :

  • s’interroger sur leurs valeurs, leurs priorités et leurs objectifs, leurs perceptions, leurs émotions, leurs processus de pensée et leurs modalités de communication…
  • développer son intelligence émotionnelle.
  • renforcer chez le ou les supervisés la conscience d’eux-mêmes, de leur engagement, de leurs actes et de leurs conséquences, de leurs responsabilités, ainsi que de leurs capacités à instaurer des liens constructifs et de qualité.
  • mesurer et renforcer la capacité à poser les justes limites dans les relations.
  • clarifier ce qui appartient à chacun en favorisant la mise à distance dans les situations complexes.
  • tirer les leçons de l’expérience, de mobiliser de nouvelles options et ressources et d’en intégrer les apprentissages.

Les processus et outils pédagogiques 

1- La supervision individuelle

Entre les mots, le Sens vous accompagnera vers une analyse différente de vos situations grâce à la Supervision centrée émotion ou à la Process Com®.

En fonction de la sensibilité et des objectifs de la personne accompagnée, différents outils peuvent être utilisés pour la supervision individuelle.

2- La supervision collective

La supervision s’appuie sur plusieurs protocoles de travail du superviseur qui prennent en compte les dimensions systémiques, managériales, réflexive pour assurer le développement du professionnel et de sa pratique.

L’exercice de la supervision et de l’analyse des pratiques vise le développement des capacités à comprendre, à réguler et à traiter des situations professionnelles, tout en s’appuyant sur une démarche d’exploration, de questionnement et d’élaboration des situations apportées par les participants.

Elle amène à interroger la part qu’y prend le professionnel de l’accompagnement, les relations qu’il tend à instaurer, la façon dont il reçoit et répond aux demandes qui lui sont adressées.

Le déroulement présenté  ci-dessous peut être décliné en plusieurs techniques de supervision et analyse de pratique. L’ensemble de ses techniques mènent à la co-professionnalisation.

Déroulement « standard » d’une séance collective d’analyse de pratique

  • Etape 1 : Règles de vie et cueillette des demandes du jour

  • Etape 2 : Espace problème

Contexte : La personne exposant la situation donne des éléments d’information sur la situation qu’elle apporte.

Problème : La personne exposant la situation identifie en quoi tous ces éléments constituent un problème.

Contrat : La personne exposant la situation passe un contrat avec le groupe

Elucidation : Le groupe questionne la personne exposant la situation pour :

–S’informer

–Permettre à la personne exposant la situation de s’auto-informer et prendre conscience des enjeux du problème.

Problématisation-théorisation

La situation est analysée à travers des modèles théoriques et pratiques.

Plusieurs cadres sont possibles en fonction des différentes représentations des participants.

  • Etape 3 : Espace solution

Comparaison des vécus des participants et solutions déjà expérimentées.

Les participants sont invités à partager avec les groupe les situations qu’ils ont vécues et qu’ils estiment semblables. C’est l’occasion de vérifier les différentes représentations de la situation et leur cohérence d’ensemble.

Pistes d’action.

  • Etape 4 : Apprentissage sur le déroulement de la séance

Vécu et apprentissage de la personne ayant exposé la situation

Vécu et apprentissage du groupe

En fonction, des situations et des demandes du groupe, il est possible de prévoir de mettre en place un cahier des bonnes pratiques, mis à jour par le groupe.